Vie associative

L'association MFR

L’association MFR est une association où toutes les familles dont les enfants sont inscrits à la MFR, sont adhérentes de droit. D’autres personnes physiques (les maîtres de stage ou d’apprentissage par exemple) peuvent également adhérer après agrément du conseil d’administration. Ces personnes sont « avec les parents » ou « comme les parents » engagées pour la réussite des jeunes, l’avenir d’un territoire et d’une profession.

Ainsi l’association MFR est plus qu’une association de parents d’élèves ou d’usagers. C’est une association familiale. Son caractère familial repose sur ses statuts et sur un principe de rencontre entre générations : « la génération en place, celle des parents et des hommes et des femmes de métier qui accueillent les jeunes dans leur entreprise et la génération suivante, celle des jeunes, qui assurera la relève dans les métiers, dans son village, son quartier » Jean Claude Daigney (ancien Directeur de l’UNMFREO).

De par son caractère familial, ses buts et son fonctionnement, l’association s’inscrit dans le champ de l’Économie sociale. Ses activités sont fondées sur un principe d’utilité sociale. Son mode de gestion est démocratique et participatif.

extrait du guide des présidents - UNMFREO 2013

L’association a pour buts :

  • de donner aux familles qui en sont membres les moyens d’exercer leurs droits et d’assumer leurs responsabilités, notamment en ce qui concerne l’éducation, l’orientation et la formation professionnelle générale, morale et sociale des enfants fréquentant la Maison familiale rurale,
  • d’assumer la création, la gestion et la responsabilité légale, morale et financière de la Maison familiale rurale,
  • de participer à l’animation et au développement du milieu dans lequel est implantée la Maison familiale rurale et d’assumer toutes activités d’éducation populaire ainsi que toutes actions à caractère éducatif, social ou familial.

extraits des statuts des MFR

Les valeurs

Les Maisons familiales rurales ont conçu un système éducatif qui considère les personnes en formation dans leur globalité. Il mobilise tous les acteurs engagés dans la formation des jeunes et des adultes autour d’un projet partagé reposant sur :

  • le développement et la promotion de la personne à travers sa construction personnelle et identitaire, et celle de son projet professionnel et d’insertion,
  • l’ouverture à l’autre, aux autres et au monde à travers des rencontres intergénérationnelles, interculturelles, qui renforcent l’apprentissage de la citoyenneté,
  • l’apprentissage du « savoir vivre ensemble » à travers l’internat, la vie résidentielle et la place donnée au groupe,
  • la responsabilisation des jeunes et adultes en formation tant à l’occasion des séjours en entreprise, qu’à la MFR.

Et spécifiquement pour les jeunes

  • le principe de co-éducation respectueux de la place de chacun : les familles sont les premières responsables de l’éducation de leurs enfants. Elles exercent leurs droits et assument leurs responsabilités, tout en confiant à la MFR (maîtres de stage, d’apprentissage, équipes) une « part » de l’éducation dans ses dimensions humaine, sociale et professionnelle. Ces valeurs prennent toute leur mesure à travers l’alternance des MFR selon laquelle :
  • les expériences professionnelles et sociales vécues par la personne en formation sont premières et constituent le socle des apprentissages,
  • les formations générale et professionnelle sont associées,
  • la préoccupation première est d’accompagner les jeunes ou les adultes en formation à apprendre,
  • la finalité est de permettre à chacun de réussir tant d’un point de vue personnel, social et professionnel à travers l’exercice de responsabilités.

Les acteurs de l'association MFR

Les adhérents

Les adhérents sont les membres actifs de l’association. Ils sont :

  • obligatoirement et de plein droit les parents ou représentants légaux des jeunes inscrits à la Maison familiale rurale,
  • des personnes physiques représentatives du milieu où est implantée la Maison familiale rurale, notamment les maîtres de stage ou d’apprentissage qui sollicitent leur adhésion à l’association et sont agréés par le conseil d’administration. (Extraits des statuts types article 5). Parmi les adhérents de la MFR, les familles des jeunes en formation à la MFR sont majoritaires. Les premières familles à l’origine de la création des MFR ont posé un principe fondamental, encore valable aujourd’hui : les familles sont les premières responsables de l’éducation de leurs enfants. Elles sont responsables de la Maison familiale rurale.

Les autres adhérents sont des personnes physiques engagées auprès des familles pour la réussite des jeunes et l’avenir d’un territoire. Parmi elles, se trouvent des maîtres de stage et d’apprentissage.

Ils sont fortement associés à la formation des jeunes et des adultes. En effet, la formation par alternance des MFR s’organise, pour les jeunes et adultes en  formation, sur un principe de formation à temps plein selon un rythme approprié où la durée des séquences pédagogiques dispensées en milieu socioprofessionnel est obligatoirement supérieure à celle des séquences dispensées dans l’établissement MFR.

Le directeur et son équipe, à travers les visites de stage ou d’entreprises, les réunions des organisations professionnelles et les comités de pilotage… participent activement à la connaissance et à la reconnaissance de la place des professionnels dans les parcours de formation et d’insertion des jeunes et des adultes. C’est aussi avec leur aide que la MFR peut participer aux réponses des besoins du territoire dans lequel elle est implantée.

Les acteurs de l'association MFR

Les administrateurs

Les administrateurs sont des adhérents qui s’engagent à participer activement à la bonne marche de l’association. Ce sont des bénévoles dans la mesure où, ils ne recherchent aucun avantage matériel personnel de leur engagement associatif. (Extrait du règlement intérieur type).

L’association est administrée par un conseil d’administration qui compte de 6 à 24 membres, élus à bulletins secrets parmi les adhérents lors de l’assemblée générale, pour un mandat de 3 ans. La moitié au moins sont des pères ou des mères ou des représentants légaux ayant ou ayant eu un ou plusieurs enfants en formation à la MFR durant les 3 dernières années précédant l’élection.

C’est par l’élection que le conseil d’administration reçoit son autorité de l’association et il rend compte de son action lors de l’assemblée générale.

Les acteurs de l'association MFR

Le Conseil d'Administration

Le conseil d’administration est l’expression de la volonté des familles. Il porte la responsabilité éducative et celle du développement de la Maison familiale rurale. Il est responsable du maintien du caractère familial de l’association à travers la participation active des familles et leur implication dans la vie du Mouvement. Il assure également des responsabilités de gestion de la MFR, en particulier :

  • il définit les orientations prioritaires pour le fonctionnement et le développement de la MFR,
  • il choisit et engage le directeur,
  • il est responsable de la gestion financière et contrôle l’action du directeur, de la directrice en ce domaine.

Il élit le bureau qui regroupe le président, un ou plusieurs vice-présidents, un secrétaire, un trésorier et éventuellement un ou plusieurs autres membres. Il constitue avec le directeur, l’organe exécutif de l’association.

Les acteurs de l'association MFR

Le Président

Le président est élu par les membres du conseil d’administration. Son mandat est renouvellable chaque année.

  • Il représente l’association familiale, il est garant de l’intérêt collectif des familles, qui ne sont pas de simples usagers, et de leur participation à la vie de la MFR.
  • Il anime le conseil d’administration par l’accompagnement des administrateurs dans l’exercice de leur fonction, en veillant à favoriser la promotion des personnes et au maintien de l’esprit familial.
  • Il est porteur de l’image du Mouvement.
  • Il s’assure de l’exécution des décisions prises par le conseil d’administration. Il travaille en étroite collaboration avec le directeur, dans le respect des fonctions de chacun :
  • Avec le conseil d’administration et le directeur, il met en place les moyens pour favoriser le travail commun entre les administrateurs et l’équipe de salariés.
  • Il signe les contrats de travail et leurs avenants. Il veille à leur application.

Les acteurs de l'association MFR

Les salariés de l'association

Les salariés de l’association constituent l’équipe ayant à sa tête un permanent d’association, le directeur. Par leur action partagée et complémentaire, familles adhérentes, administrateurs et salariés répondent aux objet et buts de l’association notamment par l’apport de réponses en matière d’éducation, d’orientation, de formation professionnelle, générale et sociale des jeunes et adultes en formation. Ainsi les jeunes et adultes en formation ne sont pas adhérents de l’association mais ils sont sa raison d’exister.

De plus, la Maison familiale rurale est implantée dans un territoire et participe à son animation et son développement. Pour ce faire, elle développe des relations avec des partenaires professionnels, des anciens élèves, des élus et des acteurs locaux. Ils ne sont pas adhérents de l’association. Toutefois, chacun de ces acteurs peut dans des situations particulières être ponctuellement sollicité au regard de son champ de compétences ou d’actions.

Enfin, la Maison familiale rurale est elle-même actrice du Mouvement MFR.

Les acteurs de l'association MFR

Le Directeur

Il est engagé en tant que permanent par l’association. Sa responsabilité s’exerce auprès du conseil d’administration et en particulier du président :

  • Il conduit son action dans le cadre des objectifs généraux des MFR dont il est le garant avec le président.
  • Il entretient des relations étroites avec les instances institutionnelles et participe aux activités du Mouvement.
  • Il est responsable des formations, de la mise en oeuvre de la pédagogie de l’alternance et des actions éducatives : il a compétence et autorité pour présenter les plans de formations qu’il soumet au conseil d’administration pour appréciation. Il est responsable de la vie interne de l’établissement.
  • Il est responsable d’une équipe. Les salariés sont engagés par le président sur proposition du directeur. Il élabore le plan de formation de l’équipe de salariés de la MFR. Il est responsable du management.
  • Il est responsable de la gestion interne de l’établissement dans le cadre des orientations du conseil d’administration.
  • Il est porteur de l’image de la MFR, il entretient des relations relevant de sa compétence avec les partenaires de l’association, mais il ne peut l’engager sans l’accord du conseil d’administration. Il est militant associatif, ses responsabilités et actions sont complémentaires à celles du président. Chacun dans son rôle participe à l’accompagnement des administrateurs dans leur prise de responsabilités, favorise la rencontre des familles et leur engagement au sein de l’association.

Extrait du guide des président UNMFREO 2013

Le mouvement des MFR

Chaque association MFR est responsable et autonome mais dans le même temps elle s’organise en Mouvement avec toutes les autres associations de France. Elle est adhérente à l’Union nationale comme elle l’est à la Fédération régionale et départementale. Cette organisation se traduit par :

  • une vie associative active et variée avec un principe intangible de responsabilité des familles (50 % au moins des administrateurs sont des parents dont les enfants sont inscrits ou ont été inscrits durant les 3 dernières années à la Maison familiale rurale),
  • une diversité des fonctionnements avec une unicité des statuts et du règlement intérieur des associations,
  • une réelle autonomie éducative avec une formation pédagogique commune à tous les moniteurs,
  • une liberté d’embauche et de gestion des associations avec une convention collective nationale pour l’ensemble des salariés.

Une organisation au service des associations avec :

  • Des Fédérations départementales : lieux de rencontres, de partage, d’échanges qui assurent un accompagnement de proximité. Elles sont en relation avec des partenaires à l’échelle départementale.
  • Des Fédérations régionales : avec la décentralisation, elles jouent un rôle d’interface en matière de représentation et de soutien des associations auprès des services administratifs, des élus, des organisations professionnelles régionales.
  • Un Centre national pédagogique (CNP) : Centre de ressources de l’ensemble des MFR, il est chargé de l’élaboration d’outils et de matériels pédagogiques, de la formation et du perfectionnement des membres des équipes et d’une mission de veille dans le champ des formations par alternance.
  • Une Union nationale : Elle défend et promeut l’intérêt des Maisons familiales rurales auprès des pouvoirs publics, organisations professionnelles nationales, de la presse… Elle propose des outils de cohérence du Mouvement (statuts types, convention collective nationale,…) et des actions d’animation au service des MFR.